Jean Lurçat
Lycée Régional
MARTIGUES CEDEX
 

Bulletin officiel

 http://www.education.gouv.fr/bo/2000/hs7/vol5scientlitt.htm

Vérifiez vos connaissances …

FLes notions à connaître

Imprimer cette page puis cocher en vert si vous savez définir et expliquer la connaissance ou les mots clefs. Sinon cochez en rouge et revoyez votre cours !

 

I ] L’œil : système optique de la formation des images à L’œil est limité par trois enveloppes emboîtées : la sclérotique, la choroïde, et la rétine qui se prolonge par le nerf optique.

àIl comprend des milieux transparents (cornée, humeur vitrée, cristallin, humeur aqueuse) qui rendent possible la formation d’images sur la rétine.

 

II ]La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels - Structure des photorécepteurs rétiniens

àLa rétine est un tissu nerveux. La représentation visuelle du monde est dépendante de la diversité et des propriétés des photorécepteurs rétiniens.
àLes cônes et bâtonnets sont des cellules photo - réceptrices dont la répartition est variable suivant les endroits de la rétine.

IV ]Les voies visuelles

àLes messages nerveux véhiculés par les fibres du nerf optique aboutissent à un relais cérébral connecté aux aires du cortex visuel occipital.
àLes fibres du nerf optique communiquent avec le relais cérébral au niveau des synapses par un message chimique. Toute perturbation du fonctionnement des synapses sous l’action de substances chimiques a des conséquences sur le fonctionnement des neurones.

 

 V] Le cerveau : un exemple d’intégration des signaux

àLe cortex visuel comporte plusieurs aires qui répondent de façon spécifique à des aspects différents du stimulus visuel (couleur,direction du mouvement, reconnaissance des formes).

àD’autres aires corticales participent à l’élaboration de la perception visuelle (cortex temporal, pariétal...). Les différentes aires du cortex visuel échangent en permanence des informations qui permettent une perception visuelle globale des objets.

àL’organisation générale du cortex visuel est la même pour tous (déterminisme génétique). Les apprentissages et les expériences acquises sont à l’origine d’une organisation différente des réseaux de neurones corticaux qui fait qu’aucun cerveau ne voit le monde exactement comme un autre.

Lycée Régional Jean Lurçat – Boulevard des rayettes BP 70129 - 13693 MARTIGUES CEDEX – Responsable de publication : Monsieur WACHOWIAK
Dernière mise à jour : mardi 23 avril 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille